Le nom de famille en généalogie

Le nom de famille en généalogie

Comment votre nom peut vous aider

Votre nom de famille a une origine, une racine, une histoire. Il a beaucoup de choses à vous raconter, si vous prenez le temps de l’ étudier. Les noms de famille sont aussi capables de donner un coup de pouce au généalogiste. Vous n’avez pas besoin de vous lancer dans une étude étymologique complexe pour cela.

Il suffit de se poser quelques questions assez simples :

Dans quelle zone géographique est-il le plus porté ?

A quelle époque était-il populaire ?

Quelle est sa signification ?

Géolocalisation d’un patronyme

Certains patronymes sont liés à une zone géographique plus au moins étendue. Parfois, ils sont endémiques à une région, à un département voire même à un village. S’intéresser à la répartition géographique d’un nom, peut s’avérer utile lorsque vous êtes bloqués dans vos recherches.

Quand je faisais la généalogie de mon ascendance maternelle dans le Gard, j’ai rencontré quelques difficultés avec la lignée patronymique de ma trisaïeul. Car son nom de famille n’était vraiment pas courant dans ce département. De plus, je manquais de temps pour me déplacer aux Archives de Nîmes aussi souvent que je l’aurais souhaité.

Malgré tout, j’avais envie de retracer son ascendance afin de compléter l’arbre familial. Je me suis donc penchée sur l’origine de son nom. Pour cela, J’ai lancé des recherches, sur différents site de généalogie, mais aussi sur des sites consacrés à la parentalité. Car, je voulais pouvoir recouper les différents résultats afin d’éviter de partir sur de fausses pistes.

Le résultat de ces recherches fut que le patronyme de ma trisaïeule était quasi inexistant dans le Gard. Mais il plus était fréquent dans la région Bourgogne-Franche-Comté. Donc, je me doutais que tôt ou tard j’allais devoir changer de département. Cela s’avéra exact. Bien que ses parents se soient mariés à Garons, son père était natif de la Saône-et-Loire.

Découvrir la signification de son nom de famille

decouvrir-la-signification-de-son-nom-de-famille
Pixabay-PlushDesignStudio

Un peu d’histoire

Au 12e siècle la population ne cesse de s’accroître. Il fallait donc trouver un moyen de d’éviter les confusions entre plusieurs personnes portant le même prénom. Donc, pour ne plus risquer de se tromper de Jean ou de Joseph, on leur a attribué des surnoms. Ces surnoms étaient en rapport avec une caractéristique physique, un métier, un lieu. Parfois, c’est un prénom qui devenait le nom de famille.

Au fil des siècles l’orthographe des noms de famille subissent de nombreuses modifications. Certaines de leurs déclinaisons disparaissent alors que d’autres poursuivent leur route de façon indépendante. Ces divergences orthographiques, donnent parfois naissance au sien d’un même arbre, à des branches distinctes. Ces lignées, n’ont pas toujours conscience qu’elles ont une origine commune.

Au 16e siècle François Ier par l’ordonnance de Villers-Cotterets, impose l’enregistrement des baptêmes et des décès. Même si depuis le début du 16e siècle dans les villes, les ecclésiastiques avaient pris l’habitude de noter les baptêmes. Cette ébauche d’état civil, représente un pas supplémentaire vers la fixation du nom famille au sein de la population.

Les noms de famille étrangers

L’étude d’un patronyme d’origine étrangère peut révéler bien des surprises ! Car, l’évolution de son orthographe est riche en renseignent sur les flux migratoires des populations au fil siècle. Lorsqu’une famille commence une nouvelle vie, loin de son pays d’origine, leur nom peuvent subir des modifications. On peut le voir comme faisant partie du processus d’adaptation, d’acclimatation du patronyme au fil des générations. Certains le vivront comme une perte d’identité, comme un déracinement supplémentaire.

A titre d’exemple, j’ai réalisé une étude sur mon mon de famille, en me disant que cela pourrait m’éclairer sur l’histoire de mes ancêtres du côté paternel. Car mon père est d’origine algérienne. Il est né en Kabylie où il n’y a jamais eu de suivi au niveau de l’état civil. Mais, en fait, cette recherche a soulevé bon nombres de questions. Car, j’ai découvert que mon patronyme a deux origines possibles. Il aurait des racines italiennes ou bien espagnoles. L’orthographe de la racine italienne est proche de celle de mon patronyme actuel. Mais d’un point de vue historique, je n’y crois pas trop ! Je pencherais plus pour la souche espagnole. Car, l’ Espagne et l’Algérie ont un passé en commun. On pourrait même dire que l’Espagne et le mode Arabe ont eu un destin croisé

Comme toujours en généalogie, il est important de croiser les informations provenant de différentes sources. En occurrence, les données étymologiques sont recoupées avec les données historiques.

Une mémoire familiale

Le nom de famille porte en lui la mémoire et l’histoire des générations successives. Prêtez lui une oreille attentive et il vous racontera comment ont vécu vos aïeux. Il dira peut être si vos ancêtres ont dû partir de chez eux, ou s’ils ont eu la possibilité de vivre sur leur terre natale. Avec un peu de chance, il vous décrira à quoi pouvait ressembler cette terre natale !

Comment l'étude de votre nom de famille peut vous aider dans vos recherches
Le nom de famille en généalogie