5 Astuces pour rester zen en généalogie

5 Astuces pour rester zen en généalogie

La vie du généalogiste n’est pas toujours un long fleuve tranquille. J’ai regroupé dans cet article cinq astuces qui devraient vous aider à passer les moments difficiles. Ce n’est pas une liste exhaustive d’astuces, vous pouvez en ajouter d’autres ! Je pense que ce sont les plus importantes, celles qu’il est bon de garder à l’esprit au cours de vos recherches.

Astuce n°1 : Rester concentré

Oui ! Concentrez vous sur une famille lors de vos recherches. Retrouver plusieurs générations d’aïeux au sein d’une même famille, c’est déjà un travail conséquent. Alors vouloir étudier deux ou trois familles en même temps ! Vous risquez de faire des erreurs et partir sur de fausses pistes.

Le mieux est de procéder étape par étape, c’est à dire une famille après l’autre. Ainsi, vous prendrez le temps de vérifier et de recouper les informations. De plus, vous remonterez aussi plus loin dans le temps car votre attention sera focalisée sur une seule famille. En fait, vous découvrirez que l’étude approfondie d’une famille est captivante !

Astuce n°2 : Etre organisé

N’est-il pas agaçant de devoir passer du temps à chercher un acte, une photo, des notes ?  Au fil du temps, nous récupérons une grande quantité  de documents. Voilà pourquoi, il est important de trouver dés le départ un système de rangement qui vous convienne. Il est bon aussi,  de bien s’organiser avant d’ effectuer des recherches aux Archives ou sur internet. Vous pouvez faire une liste des documents à consulter (état-civil, recensement de la population, registre matricule), ou une liste d’ancêtres à rechercher. Bref, il faut avoir un plan d’action en tête afin de augmenter vos chances de réussite dans vos recherches.

Astuce n°3 : Lâcher prise

Il arrive un moment pendant nos investigations où l’on bloque. Notre arbre ne progresse plus ! Nous avons pris soin d’explorer toutes les pistes, mais les recherches n’aboutissent pas. Dans ces moments là, qui sont souvent difficiles à vivre pour le généalogiste car ils sont terriblement frustrants. Pendant ces périodes de grandes frustrations, le mieux est de lâcher prise et d’accepter. Acceptez, d’avoir une branche incomplète dans  votre arbre généalogique. Acceptez, de ne pas tout savoir sur une partie de votre ascendance.

Astuce n°4 : Faire des pauses

Cette astuce est complémentaire de la précédente. lorsqu’on rencontre des difficultés au cours de ses recherches généalogiques, il est inutile de s’obstiner.  Il vaut mieux faire une pause plus ou moins longue. Sans tout arrêter ! Vous pouvez rechercher des cartes postales anciennes qui illustreront votre généalogie. Le principe est de sortir « la tête du guidon », de ce changer les idées tout en restant dans le domaine de la généalogie. Laissez votre esprit s’aérer. Vous reviendrez plus tard à vos travaux ! Vous les aborderez sous un nouvel angle. Peut être la solution arrivera d’elle même.

Astuce n° 5 : Partager , échanger, communiquer

La généalogie n’est pas une activité aussi solitaire qu’on pourrait le croire. Il existe dans chaque département un cercle de généalogie qui rassemble des personnes passionnées prêtes à partager leurs connaissances. En vous rapprochant, d’autres généalogiste vous pourrez échanger des informations, discuter de vos travaux respectifs. Vous rencontrerez peut-être des personnes avec les quelles vous avez des ancêtres en commun !

Je dirai pour conclure, ne restez pas seul ou seule face à votre généalogie ! N’hésitez pas à en parler  !

5-astuces-pour-rester-zen-en-genealogie

En bonus, vous pouvez maintenant télécharger l’article en format PDF en cliquant sur 5-astuces-pour-rester-zen-en-genealogie