Organiser ses recherches en 3 étapes

Organiser ses recherches en 3 étapes

La quête de ses origines est une aventure passionnante. Mais elle peut vite se transformer en casse tête si on a pas organisé un minimum ses recherches en amont !

 Eh oui! Il est vraiment important de prendre un temps de  réflexion avant de se lancer. Je vous propose donc ci-dessous 3 étapes pour organiser vos recherches généalogiques.

Etape n°1 : Choisir la lignée à étudier 

Avant d’entamer une  recherche généalogique, vous allez devoir faire un choix !

Posez vous la question suivante :

Dois-je commencer par la lignée Paternelle ou par la lignée Maternelle ?

C’est un choix qui peut paraître difficile. Vouloir dés le départ, reconstituer l’histoire de vos deux parents en même temps, serait une erreur ! Car vous risquez de vous disperser dans vos recherches et finalement vous décourager face à l’ampleur de la tâche.

Voici, un conseil qui devrait vous aider dans le choix de la lignée à étudier. Recherchez avant tout la simplicité car l’objectif est que vous preniez du plaisir dans vos travaux. Si vous passez de longues semaines, le nez dans les registres sans résultat au final. Il y a forte chance que votre motivation initiale diminue fortement voire disparaisse !

Par contre, si vous trouvez assez rapidement des actes sur vos aïeux, vous aurez envie de remonter de plus en plus loin dans le temps !

On a coutume, de dire que la branche paternelle est la plus accessible aux débutants. Car, les travaux de recherches porteront sur la transmission directe du patronyme de père-en-fils. Vous suivrez ainsi la piste de votre patronyme, en remontant de génération en génération.

Toutefois, dans le cas où, un des parents est d’origine étrangère, la réflexion sera différente. La généalogie, hors de nos frontières peu s’avérer longue et compliquée surtout pour une personne débutante. Il vaut mieux attendre d’avoir acquis les bons réflexes de recherches avant de débuter cette aventure. Voilà, pourquoi il est préférable de commencer par le parent né en France, même si cela vous conduit à étudier en premier votre lignée maternelle.

Etape n°2 : Rassembler vos informations

Maintenant que vous avez choisi la branche à étudier. l’étape suivante est de rassembler les documents en votre possession (livrets de famille, livrets militaires, actes notariés) et de les classer. Lisez-les attentivement, commencez à noter toutes les informations importantes (date, lieu, profession) pour chaque personne. Vous pouvez faire des fiches par individu afin de vous repérer. Vous pourrez ensuite regrouper vos fiches par famille afin d’y voir plus clair. Les couples sont à classer à la fois dans la famille de l’époux et celle de l’épouse, de cette façon vous aurez toutes les périodes de la vie de votre ancêtre.

Pour les personnes à l’aise avec l’informatique, vous pouvez scanner les documents afin de les enregistrer dans des dossiers. Pour vous y retrouver, faites un dossier par famille dans lequel vous créerez des sous-dossiers par personne. Il est plus important de mettre en place ce système de classement dès le départ sinon vous allez être vite perdus.

Etape n°3 : Construiser votre arbre généalogique

Vous avez préparé des fiches avec toute les dates importantes de la vie de vos aïeux. Vous pouvez à présent constituer un arbre généalogique, c’est à dire la représentation graphique des liens de parenté entre vos ancêtres. La première personne à mettre dans l’arbre c’est vous, bien entendu ! Puis au-dessus, vos parents et encore au-dessus vos grands-parents. Vous remontez ainsi de générations en générations.

Voici un exemple d’arbre généalogique Arbre généalogique Vincent et Troncy

Petite parenthèse, cet arbre généalogique, illustre aussi  la difficulté d’une étude d’ascendance mère-fille. Bien que nous soyons dans une ascendance directe, nous avons quatre patronymes différents (VINCENT, TRONCY, ARMAND et AUVERGNE). Cela complique grandement les recherches dans les registres !

Vous trouverez des compléments d’informations, en lisant l’article comment débuter sa généalogie 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.